L’allergie traitée par harmonisation globale

Nous pensons bien évidemment aux différents types d’urticaires, œdème de Quincke. Dans ces cas les manifestations  allergiques  se  manifestent  très  vite  après  le contact avec l’allergène. Lorsqu’il s’agit d’urticaire, la peau présente une éruption rouge, localisée ou généralisée, qui s’accompagne de prurit. Dans l’œdème de Quincke, la peau augmente de volume et les muqueuses peuvent être atteintes : une  manifestation  qui  peut  se  révéler  particulièrement dangereuse si la gorge est touchée.

 

Les  allergènes  sont  généralement  faciles  à  identifier parce que la réaction est très rapide après le contact. C’est souvent le cas des allergies alimentaires : les fraises,le thé, les pommes de terre, certains colorants alimentaires… Pratiquement tous les aliments peuvent être en cause. L’effet de l’harmonisation globale (HG) est spectaculaire. La personne peut à nouveau manger de tout sans réaction d’intolérance.

 

L’élément (ou plus souvent les éléments) en cause dans l’eczéma est plus difficile à identifier. C’est une maladie chronique qui peut se manifester par de petites vésicules en tête d’épingle, très irritantes, par une sécheresse de la peau, parfois des croûtes ou une desquamation… L’eczéma généralisé est même un véritable handicap. L’application locale de cortisone, soulage momentanément, mais entraîne souvent une sécheresse de la peau et à l’arrêt du traitement, la récidive ne se fait pas attendre. Les cures thermales soulagent mais insuffisamment.

 

En fait, derrière les manifestations physiques, il existe la plupart du temps une composante psychique : les contrariétés  et surtout l’anxiété peuvent déclencher une aggravation.

Parfois, surtout chez les enfants, on essaie d’enlever les aliments les plus allergisants, on attend une amélioration et on réintroduit peu à peu les aliments pour déterminer ceux que l’organisme ne supporte pas. Les tests de recherche allergiques : phadiatop, pricks tests sont évidemment d’une grande aide pour le diagnostic

Avec le Test de réponse musculaire (TRM), trouver l’origine est beaucoup plus simple à établir et bien plus rapide. Souvent il y a plusieurs éléments en cause.  La  guérison  ne  sera  complète  que  quand  tous  les allergènes auront été identifiés et traités avec l’HG.

Personnellement, je commence toujours par tester les aliments et les produits avec lesquels les personnes sont en contact tous les jours, dans leur nourriture ou dans leur environnement :  le  sucre,  le  lait,  la  farine  de  blé,  le  sel  de cuisine, les différents médicaments, vitamines, plantes pris par le patient,mais aussi la poussière (acariens), les poils de chat,…etc. Et je pratique la ré-harmonisation sur les produits mal supportés.  Généralement,   l’état  du  patient  s’améliore  en quelques semaines. Par la suite, je lui demande de noter les aliments et les produits auxquels il a été exposé lorsqu’une aggravation se produit pour qu’il en amène un échantillon à la consultation suivante. Ces échantillons servent alors à pratiquer le TRM et à mettre en œuvre la ré-harmonisation.

Comme nous l’avons vu dans les cas pratiques, il est essentiel de penser aux causes psychiques  devant une nouvelle aggravation, et d’en faire le diagnostic au TRM pour pouvoir ensuite ré-harmoniser la personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *